Qui sommes-nous ?

Présentation des professeurs enseignants dans l'Institut de l'imam al-Shafi'i

Cheikh Abû Zakariyyâ al-Hussaynî (Docteur en Droit Musulman) :

Le Cheikh Abû Zakariyyâ al-Hussaynî est le fondateur de l'Institut de l'imam al-Shâfi'î. Il a débuté son enseignement des bases (langue arabe, fiqh shafiite et Coran) auprès de son père durant sa prime jeunesse. En comprenant l’importance de l’apprentissage traditionnel, son père l'a placé, dès sa tendre enfance, sous la tutelle du Sheikh, référent de fiqh Shâfiʿi de leur ville pour l’accompagner dans l’apprentissage de la jurisprudence.

Il a appris la jurisprudence de l’école selon l’échelle des mutûn. À l’âge de 18 ans, il étudia avec son Sheikh l’œuvre de référence et de fatwa de l’école Shafiʿite : « Minhâj al-Ṭâlibîn » de l’imam al-Nawawî. Après l'obtention du bac, il se dirigea à Beyrouth afin de poursuivre ses études universitaires où il étudia auprès de ses chouyoukh notamment libanais et syriens, les diverses sciences notamment les sciences de la langue arabe, de la ‘Aqida (croyance) Sunnite, du Fiqh (droit Shafi'ite) et de ses fondements, du Hadith, ainsi que d’autres sciences et se spécialisa tout particulièrement dans le fiqh Shafi’ite et ses fondements, les sciences du Coran et les transactions contemporaines.

A l’université, il a étudié simultanément deux licences : la première en Charia et en sciences islamiques à la faculté de Charia ; la deuxième à la faculté de droit et des sciences politiques, administratives et économiques.

À la faculté de droit et des sciences politiques, économiques et administratives, il se classa dans les cinq premiers sur plus de 600 étudiants par année dans sa spécialité. Quant à la faculté de Charia, il était toujours parmi les 3 premiers de la promotion, et fut deux fois major de promotion.

Il a continué avec excellence ses études universitaires et décrocha plus de 10 diplômes universitaires dans diverses spécialités et sur plusieurs niveaux : trois licences Maitrisées (niveau Bac+4), quatre M2/DEA et deux doctorats (dont une thèse est en cours).

Il possède des ijazate (autorisations de transmission) dans différents domaines. Il enseigna plusieurs matières tels que le Fiqh Shafiite, la ‘Aqida et le Hadith dans plusieurs instituts islamiques au Liban.

Il a participé à la constitution de certains centres d'enseignement du Coran et des sciences islamiques. Membre de plusieurs comités scientifiques de plusieurs centres islamiques et de plusieurs organismes officiels, il continue à profiter encore à l'heure actuelle de la science de différents chuyukhs et à tisser des liens scientifiques forts avec la communauté des savants.